Organiser un road trip vélo : nos conseils

De plus en plus de personnes partent à l’aventure à vélo. C’est une activité qui convient à n’importe qui, même celles qui ne sont pas sportives. De plus, vous êtes libre de pratiquer ce sport en solo ou en groupe. Dans tous les cas, découvrez ci-après les astuces pour organiser un road trip vélo.

Bien choisir son vélo

Lors de l’organisation d’un road trip vélo, la première chose à considérer est le choix du vélo. Vous pouvez opter soit pour un VTT, soit pour un vélo de route. Le premier convient très bien aux terrains accidentés. Alors que le second s’adapte plus pour un trajet longue distance sur terrain plat.

Lorsque vous choisissez votre vélo pour un road trip, d’autres éléments sont également à prendre en compte :

  • La selle : elle est disponible sous différents modèles. La selle en cuir est tout indiquée pour une longue durée. Cependant, vous pouvez aussi choisir une selle en mousse. La meilleure solution est de sélectionner une selle qui convient à votre morphologie ;
  • Le guidon : vous êtes libre de choisir un guidon plus large, un guidon étroit, un guidon multi-positions… ;
  • Les pédales : d’une part, il y a les pédales avec des cale-pieds qui sont parfaits pour n’importe quel trajet. D’autre part, retrouvez les pédales simples.

Les types de freins et le confort font aussi partie des éléments à prendre en compte avant de déterminer le type de vélo pour un road trip.

Bien s’équiper

Pour organiser un road trip vélo, un bon équipement est aussi indispensable : un casque, un gilet de sécurité, un antivol, une tenue vestimentaire adaptée au climat, des chaussures et des gants. Pensez également à vous munir d’une sacoche imperméable pour contenir votre téléphone, votre portefeuille, vos papiers d’identité, votre carte vitale et d’autres affaires personnelles.

Pour prévenir les pannes, pensez à emporter quelques outils de dépannage tels que la pompe, le kit de réparation avec rustines, colle et démonte-pneu, le multi-outil spécial vélo, la graisse, le chiffon et une chambre à air de rechange.

Avant de partir en road trip vélo, quelques articles de pharmacie sont aussi à emporter : compresses stériles, ciseaux et sparadrap, désinfectant, dafalgan, doliprane, ibuprofène, anti-inflammatoire et arnica. N’oubliez pas non plus de vous munir de biafine, de crème piqûres de moustiques et de pince à épiler.

Préparer sa sacoche

Organiser un road trip vélo implique aussi de préparer sa sacoche. Celle-ci doit contenir vos vêtements et un matériel de base tel que la tente, le duvet, le tapis de sol, le réchaud, la popote, le tire-bouchon, l’ouvre-boîte ou le décapsuleur. Vous pouvez également y mettre du sel, du poivre, de l’eau, de la nourriture, un flocon d’huile, un briquet, un gros scotch et quelques sacs poubelles. Une cuvette pliable, une ficelle et des pinces à linge sont aussi à ajouter à la liste des objets à mettre dans votre sacoche pour un voyage à vélo.

Déterminer son itinéraire

Le choix de l’itinéraire est un autre point à analyser pour réussir à organiser un road trip vélo. Si vous êtes encore un débutant, choisissez les véloroutes. Ce sont des trajets qui sont déjà balisés, faciles à parcourir et qui ne possèdent pas de dénivelé. Cependant, vous êtes libre de choisir d’autres itinéraires en fonction de votre niveau et de vos besoins.

Définir le type d’hébergement

Un autre conseil pour réussir l’organisation d’un road trip vélo est de bien définir le type d’hébergement. Pour ceux qui ont le goût de l’aventure, optez pour un bivouac. Ce type d’hébergement vous permet d’ajuster les distances à parcourir au jour le jour. Vous avez la possibilité de dormir en pleine nature. Le petit hic avec cette solution est que vous devez respecter certaines règles. Vous êtes également obligé de transporter votre matériel et votre nourriture.

Si vous souhaitez plutôt profiter d’un hébergement économique et avoir accès à des services spécifiques destinés au vélo, choisissez le camping. Le petit problème avec ce type d’hébergement est que vous devez suivre le rythme des autres vacanciers et des cyclotouristes.

Dans le cas où vous souhaitez profiter du confort de la bonne literie, de la douche et d’autres services pour vélos, misez sur des hébergements tels que des chambres d’hôtes, des auberges de jeunesse ou des hôtels.

Organiser le transport du vélo

Dans le cadre de l’organisation d’un road trip vélo, le mode du transport du vélo est un autre point à considérer. Dans le cas d’un déplacement longue distance, il n’y a rien de mieux que de transporter le vélo en train. Pensez à vous renseigner au préalable pour éviter les désagréments. Un bateau est aussi une solution à privilégier dans le cas d’un trajet longue distance. Choisissez les compagnies qui assurent le transport de voitures. Cependant, veillez à vous renseigner au préalable. Certaines compagnies n’effectuent pas encore le transport de vélos.

S’il s’agit plutôt de destination locale, mieux vaut opter pour le bus. Ce dernier dispose de porte-vélos pour transporter votre équipement en toute sécurité, sans l’endommager.

Effectuer les formalités administratives

Les formalités administratives à effectuer dépendent de votre destination. Cependant, les papiers d’identité font partie des documents indispensables pour un road trip vélo. Cela peut être un passeport ou une carte d’identité. Vous pouvez aussi avoir besoin de documents médicaux, à l’exemple de la carte mutuelle ou de la carte vitale. Dans certains pays tels que le Royaume-Uni, la Suisse et dans les pays de l’Union européenne, vous pouvez aussi être obligé de vous munir de la Carte européenne d’Assurance Maladie.

Afin de prévenir les risques de chutes, de blessures ou d’autres accidents, la souscription d’une assurance est indispensable. Optez pour une assurance supplémentaire ou pour une assurance pour vélos.

En suivant ces astuces, vous pouvez facilement organiser un road trip vélo. Tout d’abord, choisissez le type de vélo adapté à vos besoins. Puis, veillez à bien vous équiper et préparez bien votre sacoche. Après, déterminez votre itinéraire et votre type d’hébergement. N’oubliez pas non plus de planifier le transport de votre vélo et d’accomplir les formalités administratives.

Lire aussi : 10 bienfaits du sport