Cyclistes : attention aux accidents !

Posté par le Juin 20, 2018 dans Blog vélo | 0 commentaires

Un homme sur un vélo en ville

Chaque année, plusieurs centaines de cyclistes se blessent sur les routes, et même si les accidents mortels sont moins fréquents de nos jours, la prudence reste de mise. Voici quelques conseils et bonnes pratiques pour éviter de vous blesser à vélo.

Toujours respecter le code de la route

En ville ou hors-agglomération, les cyclistes doivent partager avec les autres usagers. Pour que la cohabitation se passe bien, il faut respecter le code de la route. On évite de griller les feux rouges, de doubler par la droite, de rouler côte à côte ou encore de prendre les pistes cyclables à contresens.

Ce dernier point et capital, surtout quand on sait que la plupart des collisions avec un vélo ont lieu sur l’arrière de celui-ci. Ainsi, contrairement à ce que disent les sceptiques, les pistes cyclables à contresens de circulation renforcent la visibilité et réduisent le risque d’accident.

Ne pas respecter le code de la route est dangereux mais peut aussi vous coûter très cher ! Les infractions à vélos sont punies tout aussi sévèrement que celles des automobilistes. Prendre son vélo en état d’ivresse peut par exemple vous coûter 750 euros !

Vous pouvez réviser ici vos fondamentaux du code de la route en vélo, cela vous évitera peut-être un aller à l’hôpital dans une ambulance, un collier cervical autour du cou.

Equipez-vous correctement

Homme roulant vite sur un vélo

Si vous faites du vélo régulièrement, il est obligatoire de vous équiper correctement.

Le plus important pour votre sécurité reste le casque, qui protège des chocs à la tête qui sont souvent fatals au cycliste. Choisissez-le avec soin et attachez-le correctement pour qu’il soit réellement utile lorsque vous aurez besoin de lui.

En ville ou à la campagne, les cyclistes doivent être particulièrement vigilants sur leur visibilité. La nuit, sous la pluie, ou dans une rue mal éclairée, un vélo mal équipé peut être totalement invisible pour les automobilistes et les piétons.

Les équipements rétro-réfléchissants sont une solution très efficace et peu chère : vous pouvez les coller sur votre garde-boue ou votre cadre ou les attacher sur les rayons de vos roues. Une lampe à l’arrière et à l’avant de votre vélo permet aux automobilistes de vous voir quelles que soit les conditions sur la route.

Que faire en cas de chute à vélo ?

un vélo sur la route après un accident

En 2014, les cyclistes représentaient 4.5% des blessés et 4.7% des tués en France. Ce sont des chiffres à ne pas négliger lorsque l’on prend la route à vélo.

80% des accidents à vélo ont pour conséquence des traumatismes crâniens, le port du casque reste donc la meilleure protection.

Si vous constatez un accident impliquant un cycliste inconscient vous devez :

  • Baliser la zone de l’accident
  • Alerter les secours
  • Ne pas déplacer la victime
  • Ne pas retirer son casque
  • Si la victime est inconsciente et ne respire pas, pratiquer un massage cardiaque

En cas de blessures ouvertes avec saignement abondant, il faut appliquer une pression sur la blessure avec votre main ou un linge propre. Les secouristes s’occuperont ensuite de placer un pansement compressif sur la plaie afin d’arrêter l’hémorragie.

En ce qui concerne les assurances, en cas d’accident avec une moto ou une voiture vous êtes couvert par l’assurance du conducteur (frais médicaux, et matériel). Et si vous êtes à l’origine d’un accident sur un piéton ou un autre cycliste c’est votre assurance civile qui vous couvre.

Sources et infos utiles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *